Chantilly maison sans siphon

Faire sa propre chantilly, c’est très simple, même sans siphon ! Avec quelques petites astuces, vous pouvez faire en quelques minutes une onctueuse et délicieuse crème chantilly réussie à tous les coups !

Chantilly maison

Ingrédients :

  • 20cl de crème entière ou fleurette (qui dépasse obligatoirement 30% de matières grasses, sinon votre chantilly ne montera pas)
  • 25g de sucre glace tamisé
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre ou de sucre vanillé (facultatif)
  • 1 sachet de fixe-chantilly (facultatif)
Ustensiles :
  • Un batteur électrique
  • Un « cul de poule » en inox (saladier au fond arrondi)

Au moins une heure avant de commencer la préparation, placez au congélateur ou dans le compartiment à glace de votre réfrigérateur le cul de poule ainsi que les fouets du batteur. Pour réussir votre chantilly, il faut absolument que la crème soit ultra fraîche (sortez-la du frigo au dernier moment).

Crème fraîche + sucre glace

Crème fraîche + sucre glace

A partir de là, c’est très simple : battez la crème avec le sucre, éventuellement la vanille et le fixe chantilly (si vous avez peur de la rater, mais il n’y a pas de raison) jusqu’à ce qu’elle monte et atteigne une consistance bien ferme. Attention cependant à ne pas trop la battre car elle risque de retomber.

Chantilly

Pour une jolie présentation, vous pouvez utiliser une poche à douilles, en maniant délicatement la chantilly pour qu’elle reste bien ferme.

Elle peut se conserver 2-3h au frais mais je vous conseille tout de même de la préparer au dernier moment, juste avant de l’incorporer dans vos recettes ou de vous en servir comme décoration.

Astuce : La chantilly sera prête quand vous pourrez pencher le saladier sans qu’elle ne glisse.

6 réflexions au sujet de « Chantilly maison sans siphon »

  1. Ping : Bavarois au chocolat | Au petit gargouillis

  2. Ping : Cupcakes aériens à la framboise | Au petit gargouillis

  3. Ping : Royal au chocolat (ou Trianon) | Au petit gargouillis

  4. Ping : Charlotte aux poires | Au petit gargouillis

Laisser un commentaire